Marguerite

marguerite 13

MARGUERITE G.522

 Construit par le chantier Verdoy Deligny de Gravelines pour l’armement Maniez – Martin
 CARACTERISTIQUES DE L’ORIGINAL
 Longeur :

28,32 m

 Largeur :

6,96 m

 Creux de quille :

 3,70 m

 Propulsion :

 voiles

 Equipage :

 22 Hommes

 Aire de pêche :

 Islande

 CARACTERISTIQUES DU MODELE
 Echelle :

 1/70

 Longeur :

 40,46 cm

 Largeur :

 9,94 cm

 Propulsion :

 statique

Historique

La pêche à Islande a été une activité importante dans l’économie de la Flandre maritime.Durant deux siècles, plus d’un millier de bateaux partant des ports de Dunkerque, Gravelines, Calais et Boulogne sur mer ont effectués plus de 10000 voyages vers l’Islande. Au début du XX éme  siècle, Gravelines devient progressivement le port le plus important pour la pêche en Islande, et à partir de 1920, le seul site morutier du Nord.  La goélette’’ Marguerite’’ est appelé à remplacer la’’ Louise-et-Gabrielle’’, une goélette latine également construite par Verdoy, dramatiquement disparue en 1900 sous l’étrave du steamer City of Rochester, au large de Sunderland.  Avec ce bâtiment le chantier Verdoy- Deligny arrive au sommet de son art.Conformément aux usages de ce port,   les mâts de ce navire n’ont pas de quête arrière, et l’étrave ne reçoit ni herpes ni figure de proue. Ce bateau disparaît corps est bien en 1920, avec vingt-deux hommes à bord, dont vingt et un du village de Fort – Mardyck

chevron-right chevron-left